Un banquet des langues sous le signe du partage

25 septembre 2015 | Mémoire vive

les femmes sur la table  C’est sous un soleil radieux que c’est déroulé le banquet des langues, dimanche 20 septembre dernier sur la rue de la Courneuve. La mise en vie d’un patrimoine albertivilarien qui établissait un trait d’union entre des lieux ressources celui des frères poussières au 6 rue des noyers et les souffleurs commandos poétique, au 2 rue Chapon.

L’occasion pour de nombreux complices de se retrouver, de partager des saveurs, des savoirs-faire et savoir-être qui mettaient en valeur les compétences de chacun….Les barrières de langages étaient abolies pour la mise en scène du Trésor poétique d’Aubervilliers qui est le 1er fond d’archives à recueillir des paroles poétiques dans toutes les langues du monde…

Une invitation au voyage tissée dans ces lieux producteurs de sens et d’humanité, ci dessous un petit retour en images et des remerciements diffus à toutes les énergies collectives. Vous trouverez également des images de la ferme Mazier, du park Elie Lotard et du chantier du futur groupe scolaire qui sont issue de la balade organisée par le service des archives et l’agence locale de l’énergie et du climat. L’occasion de chercher dans les traces du passé la construction du futur!

 

Partager cet article :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Poster un commentaire