Le quartier se transforme après pôle emploi, sur le site de l’ancienne manufacture d’allumette

16 février 2015 | Mémoire vive

doc  Un ancien site industriel « remarquable » qui continue sa transformation, avec une reconversion utile, qui rappel le passé ouvrier du quartier. En effet l’ancienne manufacture d’allumette a connue bien des transformations depuis son édification en 1867….Pour compléter notre cycle « mémoire vive » voici quelques précisions, piochée dans un fascicule édité par le Conseil Général du 93 par le service du patrimoine.

En 1872 la fabrique Delabarre employait déjà 80 personnes: 20 hommes, 20 femmes et 40 enfants.

Déjà entièrement reconstruite à partir de 1902, elle devient une manufacture modèle à cause des dangers du phosphore blanc et connait plusieurs campagnes de constructions successives jusqu’en 1957. Travaux réalisés par le service centrale des Manufactures de l’État, mais l’utilisation des allumettes déclinent de mode à partir des années 1960 et la fermeture se fait en 1662.

En 1967, les locaux laissés vacant sont affectés par l’administration des Domaines à la Documentation Française relevant des services du premier ministre….

Un autre épisode est en train de voir le jour, balade in situ avant l’installation de l’Institut Nationale du Patrimoine, un établissement supérieur qui dépend du ministère de la Culture et de la Communication. Des bureaux, des salles de formations, laboratoires et salles de lecture ces bâtiments remarquablement rénovés abriteront la plus grandes collection en Europe d’ouvrages sur le patrimoine. Bienvenue aux élèves qui vont arriver très bientôt pour des cycles de formation de 18 mois….

Partager cet article :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Poster un commentaire